Photo : workshop A3 design à GHU Paris, Centre hospitalier Sainte-Anne.

Workshops 2019-2020

Projet Hop’ (saison 2)

Workshop du 7 au 11 octobre 2019 avec Gaële Dubois, Yaxian Li, Léa Martin, Lise Carcaud, Louise Ferri, Noé Brechet, Perrine Azevedo, Sixtine Decarsin, Song Eui Lee, Théva Blanc, Anne Xiradakis et Nicolas Gautron.

L’unité Pussin de l’hôpital psychiatrique Bichat, compte 28 patients du quartier La Chapelle et la Goutte d’or qui souffrent de syndromes dépressifs, schizophrènes, suicidaires… Les patients sont souvent sans domicile, migrants et ne parlant pas français. Ils sont accueillis ici suite à leur admission en urgences, sur une durée d’environ un mois, avant d’être orientés ensuite vers d’autres structures d’accompagnement.

Le workshop est le fruit d’un partenariat engagé cette année avec le Lab-ah, laboratoire Accueil et Hospitalité intégré au GHU Psychiatrie Paris composé de designers et chercheurs, qui co-construisent avec les équipes de soin et les usagers.

Compte-rendu, jour après jour, du déroulement du workshop :

  • Lundi : 

Nous sommes reçu d’abord par l’équipe entière du Lab-ah qui nous présente leurs activités et expliquent leurs méthodes.
Puis l’équipe hospitalière, psychiatre, infirmiers, cadre, prennent le temps de nous expliquer le fonctionnement de l’unité.
Nous travaillons ensuite avec les étudiants à la mise en place d’outils pour recueillir le maximum d’information lors de la visite du service.
Le cadre nous fait visiter l’ensemble des espaces (chambres, cuisine, espaces collectifs, espaces de soins…). Puis en fin de journée, il organise une rencontre avec deux patients, où ils nous expliquent les problèmes ressentis dans le service.

  • Mardi : 

Journée d’étude « Du corps à l’environnement, les approches du design dans le champ de la santé”, à l’hôpital Sainte-Anne en partenariat avec le Lab-ah, l’ENSAD Paris et l’ENSA Limoges.
Celle-ci permet aux étudiants du workshop de prendre du recul par rapport à toutes les découvertes du lundi.
Une journée très inspirante avec des intervenants très différents (médecins, designers, chercheurs, étudiants), qui montre les diversités d’approches du design dans le champ de la santé.
Un public au rendez vous, plus de 120 personnes, un amphithéâtre bondé !

Sont intervenus pour des communications Alizée Raut et Alexis Delbos Gomez, ex-étudiants de l’ENSA Limoges, qui ont présentés leurs projets Hop’ de l’an dernier. La publication Hop’ a également été largement diffusée à cette occasion.
En fin de matinée et en fin de journée, les deux moments d’échanges avec le public et les intervenants ont été très riche et ont duré plus d’1h30.

  • Mercredi : 

Nous repartons en immersion dans l’unité Pussin, ce temps permet aux étudiants de passer de long moments dans les couloirs du service, d’observer, de noter, de dessiner, d’interviewer patients et soignants. Dés la mi-journée, les étudiants définissent les champs de recherche qui les intéressent.
L’après midi, avec leurs terrains d’étude précisés, ils se mettent pour certains en observation dans des contextes plus spécifiques (salle de soin, salle à manger, salle de préparation des repas, espace d’attente, espace extérieur), d’autres doivent rencontrer psychiatres, infirmier, psychomotricien, ergothérapeute pour affiner leurs premières approches. En fin de journée, nous réalisons un document pour rendre compte de ces deux premiers jours du workshop et le transmettre à l’ensemble de l’équipe.

  • Jeudi : 

Nous sommes à l’hôpital Sainte-Anne, discussion avec le Lab-ah pour préciser les problématiques, réfléchir à ce qu’il manque comme information pour affiner leurs questions et comment les recueillir. 
L’après midi, dernier temps d’immersion au sein du service, les étudiants sont maintenant plus à l’aise avec les patients et les soignants, les nomment par leurs prénoms, passent de longs moments à les questionner, imaginant des hypothèses et en débattant avec eux. En fin de journée, le cadre du service passe un long moment de discussion avec nous.

  • Vendredi :

A nouveau à l’hôpital Sainte Anne, pour préparer la présentation graphique des problématiques et hypothèses imaginées par les étudiants.
Après midi à l’unité Pussin avec l’équipe du Lab-ah et de nombreux soignants, à partir d’un dispositif de présentation et d’interaction, les étudiants racontent leurs projets et échangent avec les équipes et le Lab-ah sur la pertinence et le potentiel de chacune des directions choisies par les étudiants.

À noter un accueil et une disponibilité très généreux tant de la part du Lab-ah que du service de l’unité Pussin.

Les problématiques évoquées :

  • Comment prolonger l’expérience sensible suite à la séance avec le psychomotricien ?
  • Comment prendre conscience à travers les sens du temps qui passe ?
  • Comment faciliter les échanges patients-patients et patients-soignants tout au long de leur séjour ?
  • Comment permettre l’expression introspective des patients ?
  • Comment développer plus de lien pendant le repas ?
  • Comment encourager l’expression individuelle, collective et la partager ?
  • Comment aider à l’évasion psychologique par le corps ?
  • Comment faire du moment du soin, un moment plus serein pour patients et soignants ?

photo : étudiants en A3 design, participants à la journée d'étude : du corps à l’environnementPhoto : workshop A3 design à GHU Paris, Centre hospitalier Sainte-Anne.Photo : workshop A3 design à GHU Paris, Centre hospitalier Sainte-Anne.Photo : Alizée Raut, Journée d'étude "Du corps à l'environnement, les approches du design dans le champ de la santé”

 

 

 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS