Photo : Floriane Bou, DNA option Art 2022

Floriane Bou

DNA option Art

 

Ralentir pour cohabiter avec le cycle des saisons, 

c’est dans cette temporalité que j’articule ma pratique,

 la teinture végétale me porte vers deux temps. 

L’automne/hiver qui est plutôt un temps de recherche 

et le printemps/été qui est plutôt un temps de production. 

Cela ce traduit dans mon travail par la cohabitation de deux pratiques,

le textile et la teinture pour créer l’imaginaire

la performance et le récit performé pour apporter des alternatives.

Comme les saisons, j’inscris la monstration dans un cycle qui se répète,

c’est cette pratique de la restitution qui me permet de transmettre. 

 

Face au monde qui appel à faire autrement, 

j’essaie de lier l’imaginaire aux réalités de la production.

Cet engagement pour créer en respectant le vivant (humain et non-humain) 

se renforce par l’imaginaire qui le porte. 

 

J’ai mis en place une théorie scientifique imaginaire qui est 

« ce qui se passe à l’intérieur de nous, agit sur nos rapports aux autres ». 

Le rapport d’échelles entre le microscopique et l’infiniment grand

évoque pour moi l’idée de liens, de relations aux mondes.

De ces réflexions, j’ai imaginé une performance 

(celle des tentes/vêtements). 

J’ai pensé cette performance comme une respiration,

c’est le passage d’une cellule unique à un ensemble,

une métamorphose qui crée du lien.

 

Je pense mon travail comme un assemblage d’échelles de relations. 

Tisser des liens pour faire germer d’autres rapports au monde, 

réparer pour vivre dans l’idée d’« entités relationnelles ».

À travers ce ralentissement,

j’essaie de créer dans le respect du vivant et de transmettre,

pour apporter collectivement de nouvelles racines.

Logo : instagram

 

La suivre sur Instagram

 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this