Photo : viseul exposition "1er rang" - octobre 2019

Exposition « 1er rang »

Construit conjointement par l’École nationale supérieure d’art de Limoges et le Centre des livres d’artistes, dans le cadre de l’Atelier Recherche Création – ARC « Publications d’artistes et Intermedia, canal historique », « Premier Rang » est un dispositif d’exposition installé depuis janvier 2018 dans l’amphithéâtre de l’Ensa.
Commissariat des expositions pour l’année 2019-2020 : Louis Zerathe.
Partenaires institutionnels du projet : Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle Aquitaine ; Région Nouvelle Aquitaine.

Premier rang, premier degré, premiers de la classe

26 Septembre- 25 Octobre 2019

Marinus Boezem, André Cadère, Claude Closky, Les Coleman, Gérard Collin-Thiébaut, Simon Cutts, Céline Duval, Robert Filliou, Nicolas Geiser, David Horvitz, Lo-Renzo, Alexandra Mir, Gianni Motti, Julien Nédélec, Yoko Ono, Cesare Pietroiusti, Andreas Schmidt, David Shrigley, Eric Tabuchi, Jiri Valoch, Erica Van Horn, Ben Vautier, Eric Watier

Le premier rang est le meilleur endroit pour garder les élèves perturbateurs bien à l’œil.
Ces livres, affiches, cartes postales et autres supports d’impressions ne sont ni tout à fait drôles ni tout à fait sérieux. Puisqu’il suffit d’un pli pour faire un livre, tout est possible. Puisque le monde existe pour devenir une carte postale, tout est éditable. On pourrait faire des livres avec tout et surtout avec pas grand chose. C’est ce qui nous est présenté dans cette exposition: des publications d’artistes qui s’attachent à respecter des systèmes absurdes ou à mettre en avant des jeux de mots potaches. Des cartes postales moqueuses et des propositions au premier degré.
Derrière ces plaisanteries se cachent toujours la critique, la tristesse et le défaitisme.
Rire devient alors une forme de libération, tout comme publier peut l’être. Lier les deux c’est voir dans la publication et dans ses discrètes et nombreuses formes une possibilité de souffler, de faire du mauvais esprit sans conséquence, d’entrevoir des potentialités humoristiques dans les plus tristes éléments quotidiens. C’est prendre le livre d’artiste et autres ephemeras comme des objets de lutte par l’absurde. Cette première proposition de l’année souhaiterait très sérieusement lutter contre le sérieux.
L.Z, septembre 2019

 


ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS