Photo : installation "mariage d'inclination" de Jeanne Cardinal

DIPLOMÉ(E)… ET APRÈS ?

 9e PRIX DE LA JEUNE CRÉATION 

Du 5 octobre au 3 novembre 2019 à l’Atelier Blanc à Villefranche de Rouergue (12)

Vidéo, peinture, installation, sculpture, photographie, dessin… C’est un bel aperçu de la vitalité de la nouvelle génération d’artistes qui se déploiera, donnant le pouls de la scène artistique émergente. Rendez-vous singulier, cette exposition est le fruit de la 8e édition du concours Prix de la Jeune Création organisé par l’Atelier Blanc et adressé aux plasticiens de moins de 33 ans. Un Prix du Jury et un Prix du Public sont en jeu.

→ Vernissage – vendredi 04.10 à 18h
→ Visites accompagnées – samedi 19.10 et 02.11 à 16h

Image : 9e prix de la jeune création

Dix artistes finalistes, dont Jeanne Cardinal – diplômée de l’ENSA Limoges, DNSEP Art 2018 – exposeront chacun leur pièce à concourir du 5 octobre au 3 novembre 2019 et concourront pour trois prix :
• Prix du Jury – Le lauréat se verra proposer une résidence de création d’un mois à Saint-Rémy (12200) en 2020. Cette résidence comprend un appartement-atelier de 80 m², une prise en charge sur justificatifs des frais de production à hauteur de 300€ et une bourse de 1200€.
• Prix du Public, – décerné par vote des visiteurs in situ. Le lauréat remporte une enveloppe de 200€.
• Prix Aveyron-Culture – fruit du partenariat avec Aveyron-Culture, Mission départementale. Le lauréat se verra proposer une résidence de création d’un mois et demi en 2020 doté d’une enveloppe globale de 4000€, sur le thème du patrimoine matériel ou immatériel.

Espace d’art contemporain, l’Atelier Blanc se situe à Villefranche de Rouergue, Bastide Royale, au cœur d’un jardin en bord d’Aveyron, chemin de la Rive Droite.

 

 

 Céramique 14, salon de la céramique contemporaine 

Du 3 au 6 octobre 2019

Photo : C14, salon de la céramique contemporaine

La première édition de C14-PARIS, salon de céramique contemporaine, offre une visibilité exceptionnelle à trente artistes céramistes internationaux dont deux diplômés de l’ENSA Limoges : Christopher Kelsall, DNSEP Art 2017 et Anthony Bureau, DNSEP Art 2016 ; également à une école d’art (cette année c’est l’ENSA Nancy avec Rémy Pommeret) ainsi qu’à une collection privée (celle de Frédéric Bodet). Invitée d’honneur : Michaële Andréa Schatt
→ vernissage jeudi 3 octobre 2019 à 18h30
Annexe de la mairie du 14e arr. de Paris | 12, rue Pierre Castagnou | 75014 PARIS

 

 Biennale Mulhouse 019 – La jeune création dans l’art contemporain 

Image : logo Mulhouse 019

La Ville de Mulhouse a organisé, du 8 au 11 juin 2019, la treizième édition de la biennale d’art contemporain – biennale de la jeune création contemporaine.

Les écoles supérieures d’art étaient invitées à proposer un candidat désigné par l’école qui serait retenu pour l’exposition.
Cette année c’est Jeanne CARDINAL, DNSEP art 2018, qui a représenté l’ENSA Limoges.

Photo : installation "mariage d'inclination" de Jeanne Cardinal

 

Titre : Mariage d’inclination
Type : Installation
Année de production : 2018 – 2019
Description sommaire : Sculpture à l’aspect de vitrine de présentation d’objets

/ Grand papiers Venilia blancs aux murs, comprenant des découpes de formes et contreformes laissant parfois apparaître les murs brut.

/ Deux céramiques en grès accrochées aux murs

/ Photographie d’objets empilés avec dispositifs (planche de bois, plaque de verre et tasseaux)

 
 

Si l’objet est passé par là, il n’en reste que le souvenir.

Si l’objet n’y est pas passé, il y a pourtant laissé sa trace.

Sur les traces de l’objet, Jeanne Cardinal s’intéresse à la manière dont nos perceptions du monde viennent à structurer celui-ci. Mutations, translations de formes, rapprochements analogiques, rendent apparentes de surprenantes interactions entre objets. Formes et contre-formes, suscitées par de minutieux protocoles d’assemblages, abondent dans l’espace. Et tandis que la fonction première des objets paraît abolie, une conversation s’établit entre les images et les volumes. Suivant la logique du collage, voire du décalage, l’artiste conçoit des jeux d’allusions : superposant le réel à l’imaginaire, elle use du potentiel d’évocation que les objets possèdent pour jouer avec ses lubies.

 

En savoir plus sur la biennale Mulhouse 019

 

 

 

 

 

 Saint-Sulpice Céramique

Les journées de la Céramique changent de nom et deviennent Saint-Sulpice Céramique.

Du 27 juin au 30 juin 2019, sur l’une des plus belles places de Paris, au pied de la fontaine, découvrez une exceptionnelle variété d’expressions et de matières : terre vernissée, porcelaine, raku, grès… décoré, émaillé ou brut… traditionnel ou contemporain… sculptural ou utilitaire. Venez rencontrer les artistes de la terre, partager leur convivialité et leur univers, sous le ciel de Paris !
Cette année deux diplômés de l’ENSA Limoges, Hélène Delépine, DNSEP art, 2013 et Corenthin Thilloy, DNSEP art mention design d’objets, 2018, participent à cette exposition sur les 110 céramistes français et étrangers invités.

photo : détail "Grande archisteroid noire"photo : Veilleurs, (Fake Shells) 2018 | Corenthin Thilloy | Grès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint-Sulpice Céramique en partenariat avec Ateliers d’Art de France

 

 

 DokiDoki 

Image : visuel de l'exposition DokiDoki

« DokiDoki est une exposition de l’association Star Platine, créé en 2017 par les jeunes artistes Christopher Kelsall et Nicolas Delliac, puis rejoints par HoCheng Chen, Maxime Rouchet et Alice Bodin, tous diplômés de l’ENSA Limoges. L’association cherche à favoriser la diffusion du travail de jeunes artistes en Nouvelle-Aquitaine. 

 
EXPOSITION du 10 au 28 janvier 2018 à l’Irrésistible Fraternité | 8 rue Charles Gide, 87000 Limoges.
→ vernissage le 10 janvier 2019 à 18h
 
Pour cette exposition, Star Platine invite les artistes plasticiens Arthur Barbe, Yoko Iinuma, Kyoko Kasuya, Mylène Garcin et Anthony Bureau à mener une réflexion sur la création artistique. Faire de nouvelles choses et vivre de nouvelles expériences inconnues sont à l’origine de nombreuses sensations inédites et d’attentes. Il s’agit de moments excitants et vivants, qui se mêlent parfois à des sensations d’inquiétude et de peur. Cette sensation se nomme doki doki en japonais, et décrit l’onomatopée correspondant aux battements du coeur. » 
 
 

 Première – 24e édition 

Du 14 décembre 2018 au 04 mars 2019, le musée Labenche accueille la 24e édition de l’exposition Première, manifestation lancée en 1995 par l’Abbaye Saint-André-Centre d’Art contemporain de Meymac.

→ vernissage le vendredi 14 décembre à 18h.

Affiche de la 24eme édition de l'exposition PREMIERE

Réalisée en partenariat avec cette structure et avec le concours de l’État (ministère de la Culture – direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine), cette exposition présente les œuvres de jeunes artistes, diplômés de l’année de l’École nationale supérieure d’art de Bourges, de l’École supérieure d’art de Clermont Métropole et de l’École nationale supérieure d’art de Limoges.
Choisis par un comité de sélection, les 8 artistes retenus pour cette édition sont : Kamilla AZIMOVAEmma BAFFETVictor LECRIVAIN • Grégoire MESSERI • Emmy OLS • Marion PERRIN • Corenthin THILLOY • Anaïs TISON
En savoir plus sur l’exposition et sur les artistes.

Informations pratiques

Musée Labenche, 26 bis bd Jules Ferry, 19100 Brive-la-Gaillarde. Entrée gratuite

Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h.
Volet en salles permanentes : du lundi au dimanche de 14h à 18h.
Fermeture le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier.

L’exposition est accompagnée d’un catalogue (8 €).

 

 

 Le 15e Salon de la céramique d’art contemporain 

→ du 3 au 7 octobre 2018

Image : Affiche Céramique 14 Paris

L’Association A Tout Atout présente le 15e salon de la céramique d’art contemporain Céramique 14 Paris.
Le salon Céramique 14 Paris est un événement parisien incontournable qui se pérennise grâce au soutien renouvelé de la Mairie de Paris, de la Mairie du XIVe arrondissement ainsi que de Mme Carine Petit, Maire du XIVe arrondissement.
Il est au plus près de sa vocation et aspire à montrer les nouvelles voies empruntées par la céramique contemporaine, les audaces formelles et signifiantes de jeunes diplômés et de céramistes plus confirmés qui acceptent de se remettre en cause.
Ce salon, événement majeur dans le monde de la céramique et internationalement reconnu, permet à un public chaque fois plus nombreux de comprendre et d’apprécier tout ce qui rend l’art céramique captivant, difficile et exigeant.

Ce rendez-vous parisien d’octobre est un moment important d’échanges, de surprises, d’émotion et de découvertes de jeunes talents prometteurs utilisant le médium terre d’une façon novatrice et expérimentale.

Les artistes : Brigitte ArbelotHélène Boisramé (diplômée de l’ENSA Limoges, DNSEP Art 2017)  – Doro BrübachEmmanuel ChevrelAdeline Contreras – Maël Deveautour (inscrit au Laboratoire de recherche CCE de l’ENSA Limoges dans le cadre d’un partenariat avec l’École supérieure d’art de Quimper) – Valentin Duteil – Annie FourmanoirMarie Gueydon de DivesGwenaël HémeryMarit KathrinerInès Lavialle (ancienne étudiante à l’ENSA Limoges, en double cursus avec l’École supérieure d’art des Pyrénées, Tarbes) –  Claire LézierElisabeth LincotLuisa MaiselHélène MouginNadège Mouyssinat (encadrement des pratiques pédagogiques à l’atelier porcelaine de l’ENSA Limoges, prix du public 2017 de Céramique 14 Paris et lauréate 2018 du prix de la jeune création des métiers d’art) – Lisa PélissonNicolas RosciaAnja SeilerSylvain ThirouinBeatriz TrepatGislaine TrividicLéa van ImpeSofi van SaltbommelOlivier VerneauGabriel Vuattier – Cindy Yan.

En savoir plus sur Céramique 14

 

 

 Harmony of Diversity 

du 19 au 28 septembre 2018

Photo : Œuvre de Lidia Lelong, Harm

« Harmony of Diversity » est une résidence d’artistes se tenant à la XAFA, Xi’An Academy of Fine Art (Chine).

Elle regroupe une vingtaine d’artistes de treize nationalités différentes (Chine, Belgique, Bulgarie, France, Corée, Nouvelle-Zélande, Pologne, Serbie, Angleterre, Etats-Unis, Inde, Japon, Turquie) dont Lidia LELONG, diplômée de l’ENSA Limoges, DNSEP ART 2016.

L’objectif de cet atelier est de promouvoir la création et la recherche autour de la sculpture, de faciliter l’échange d’expériences sur l’enseignement et les réalisations en école d’art et universités, de diffuser la pluralité des recherches dans les divers pays ainsi qu’instaurer un dialogue international sur la sculpture.
Les artistes travailleront ensemble, sur le thème de la diversité. Cette résidence de 10 jours questionnera ce thème autour de la technique du modelage céramique.
Chaque pièce sera ensuite coulée en cuivre en deux exemplaire puis fera l’objet d’une exposition.
Au terme de cette résidence, chaque artiste abordera le lien entre leur travail individuel et la recherche commune mise en place par la XAFA.

 

 

 PRESQUE TROP ! 

Affiche : exposition "Presque trop !"Une exposition collective à laquelle participe Jérémy ASMONT, diplômé de l’ENSA Limoges, DNSEP ART 2018.

→ du 8 juillet au 9 septembre 2018 au 9, place de l’Église à Nexon (87)

Où se situe la frontière entre possible et impossible, ce terrivoire vers lequel on se dirige sans le conquérir ? L’immoralité, le blasmphème, l’impudeur ou le politiquement incorrect ? trop grand, trop minimal, trop envahissant, trop poétique, trop symbolique ou trop drôle ? Presque trop ! est une invitation à chercher cette tension : les gestes, les postures ou les idées sont choisir pour que l’oeuvre se maintienne au point de basculement. Les limites ne sont pas franchies mais presque…
 
 
 
 

 

 

 

 

 PARCOURS SAINT-GERMAIN – 18e édition 

Affiche : exposition "L'art de la forme"

Amandine ARCELLI, diplômée de l’ENSA Limoges – DNAP Art 2013 – également Lauréate en 2016 du « prix spécial » du CONCOURS INTERNATIONAL Françoise expose du 1er au 10 juin dans le cadre de la 18e édition du Parcours Saint-Germain.
A l’occasion de sa 18e édition, le Parcours Saint-Germain investit les lieux emblématiques de ce quartier, où l’art est présent à chaque coin de rue. Boutiques de luxe, chocolatiers, places, cafés à l’image du Flore ou des Deux magots… Dans leurs vitrines ou sur leurs murs, l’évéement invite spécialistes et curieux à se basader pour découvrir sculptures, installations et oeuvres picturales, déclinées cette année sur le thème « L’art de la forme ». Les formes sont celles qui différencient l’art des mots, créent des images et suggèrent le fond.

 

 

 

 PORTRAITS Made in Limoges 

Photo : peinture de Romain Larbre, pour l'exposition "Portraits"L’art du portrait est l’un des genres les plus dynamiques de l’histoire de l’art. L’exposition rassemble des artistes qui travaillent à Limoges et qui se sont attelés, de manière récurrente ou ponctuelle, au genre du portrait. Ces œuvres se déploient selon divers médiums : photographies, techniques graphiques, peinture à l’huile et à l’émail. L’exposition illustre différentes formes d’expressions de ce désir du portrait chez les artistes tout en souhaitant l’inciter chez le visiteur auquel il sera d’ailleurs proposé, lors de la manifestation Portraits in situ, d’expérimenter l’aventure de se faire portraiturer en posant comme modèle sur place.
PORTRAITS Made in Limoges s’organise autour de trois événements :

  • l’exposition collective du 25 mai au 6 juillet, ouverte du mardi au vendredi 9h-19h et le samedi de 9h-13h,
    → vernissage le jeudi 24 mai, de 18h à 21h, à l’espace La Giraffe, rue Haute-Vienne à Limoges
  • la conférence « Dé-peindre. Portraits du Limousin et d’ailleurs » par Anaïs CHARLES
    → vendredi 8 juin, à 18h30, dans la salle de conférences de la Giraffe
  • la manifestation Portraits in situ
    samedi 16 juin, de 11h à 17h, rue de la Haute-Vienne et à l’entrée de l’espace. Guillaume Damry, Nini Villegas et les étudiantes de l’ENSA de Limoges Leïla Graindorge, Hélène Luc et Rui Shu.

// L’ENTRÉE À CES 3 ÉVÉNEMENTS EST LIBRE ET GRATUITE //
Les artistes participants sont : Cécile BERTANI (DNSEP Art – ENSA Limoges), Laetitia BONNEAUD, Nicolas GAILLARD, Fabian GENTAL (DNSEP Design – ENSA Limoges), Thierry LAPORTE, Romain LARBRE (DNAP Art – ENSA Limoges) et Maxime ROUCHET (DNSEP Art – ENSA Limoges).
Organisation de l’exposition : Maribel NADAL JOVÉ – Galerie UNA

 

 

 Acanthes Scansions 

Photo : Acanthes Scansions de Tristan Dassoville

Tristan DASSONVILLE, diplômé de l’ENSA Limoges – DNSEP Art 2017 – a le plaisir de vous annoncer la publication de l’édition Acanthes Scansions, édité par le Centre des Livres d’Artistes (cdla)  à l’occasion de l’exposition Les appelants (un paysage), visible au cdla jusqu’au 17 juin.
→ Présentation le 25 mai 2018 à partir de 17h30 au Centre des Livres d’Artistes | 1 Place Attane, 87500 Saint-Yrieix-la-Perche

Acanthes Scansions

16 planches format : 45,5 x 31,5 cm | Imprimé en numérique couleurs sur offset blanc mat 240g | Dans 1 chemise en carton blanc, imprimée en noir
100  exemplaires édités par le cdla et imprimés par gds-limoges.

 

 

 Les appelants* (un paysage) 

Du 14 février au 17 juin 2018 au Centre Des Livres d’Artistes à Saint-Yrieix-la-Perche (87).

Une exposition de Tristan DASSONVILLE, DNSEP option Art 2017, ENSA Limoges.

Dessin : Les appelants de Tristan Dassonville

Un temps. Courte rotation du manège. Mouvement aléatoire des formes…
Des corbeaux de plastique qui tournent autour du vide, dans une ronde hypnotique et vaine. Ils simulent un paysage agreste. une pulsation artificielle contrefaisant une agitation biologique, un dispositif mécanique feignant un groupement naturel, toujours la même antienne, cette vieille histoire de la nature, de la culture.
Une agitation d’ersatz se fait chahut d’oiseau et l’on considère attentivement le premier alors que l’on ne porte habituellement pas attention au second. Ou est-ce l’inverse ? Question de point de vue.
Une nature morte aux oiseaux, une nature morte de chasse, il suffit parfois d’une nature morte pour contempler l’ordinaire. la roue tourne, et toute cette agitation autour de rien. Comme une danse macabre, la ronde de ces oiseaux de mauvais augure se répète inlassablement.
Peut-être de vrais corbacs, attirés par le cortège, viendront se mêler au ballet machinal. Un grain dans la mécanique, le temps de se rendre compte que rien ne se trame ici et qu’eux aussi se sont laissés leurrer par ces manœuvres.
Un temps. Courte rotation du manège. Mouvement aléatoire des formes…
*Les appelants (un paysage). Plastique floqué, métal, polypropylène, moteur, câble électrique. Dimensions variables, 2018.
 
 

 

 10 ans de céramique aux Beaux-Arts de Paris 

→ Exposition du 7 au 8 mai en galeries droite et gauche sous la direction de Claude Dumas → vernissage le 8 mai à 18h

Affiche : 10 ans de céramique aux Beaux-Arts de Paris

Les Beaux-Arts ont fondé il y a une dizaine d’années une base céramique équipée pour la sculpture afin d’accompagner un phénomène d’engouement, d’effervescence mondiale pour la pratique qu’initia en son temps Palissy.
Le désir de faire une exposition est né naturellement pour fêter et témoigner de la ferveur décomplexée et sans préjugé ainsi que de la passion (digne de celle de Palissy) démontrées par de nombreux étudiants dans leur recherche. Chacun a ainsi contribué à fabriquer cette tendance. L’exposition réunie une trentaine d’étudiants des dix dernières années, du plus jeune au plus ancien, ayant en commun de partager cette pratique désormais aussi ancestrale que contemporaine.

3 post-diplômées de l’ENSA Limoges participent à l’exposition :

Elsa GUILLAUME et Jessica LAJARD, artistes de la promotion 2014 sous la direction artistique de Michel Gouéry – artiste plasticien,
Marion BOCQUET-APPEL artiste de la promotion 2012, sous la direction artistique de Jean-François Demeure – artiste, sculpteur.
Exposants :
Agathe Brahami Ferron, Agathe Dos Santos, Anna Stellittano, Bianca Argimon, Clara Flores, Constance Lafonta, Dimitri Charrel, Damien Mouliérac, Elisa Florimond, Elisabeth Lincot, Elsa Guillaume, Fabien Verschaere, Florian Mermin, Hélène Mourrier, Hugo Guérin, Jessica Lajard, Julia Haumont, Kanaria, Madeleine Calafell, Marina Le Gall, Marion Bocquet-Appel, Miryam Haddad, Naomi Lulendo, Nina Forlani, Ninon Hivert, Noémie Vulpian, Pauline Brami, Timothée Chalazonitis, Yoann Estevenin, Zoé Moineaud.
Télécharger le dossier de presse 

 

 

 3ème BIENNALE DE CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE EN VEXIN 

→ Les 7 et 8 avril au Château de La Roche-Guyon se déroulera la 3ème biennale de Céramique contemporaine en VEXIN à laquelle participe Elvire BLANC BRIAND, diplômée de l’ENSA Limoges, DNSEP Art mention Design d’objets, 2017.

Affiche : 3ème biennale de céramique contemporaine en VexinDans le cadre des Journées européennes des métiers d’art, le Château de La Roche-Guyon accueille la 3e édition de la Biennale de céramique contemporaine en Vexin (anciennement Biennale de Villarceaux) portée par Oksébô céramique.
Une trentaine de céramistes venus de toute la France ont été soigneusement sélectionnés, créateurs investis offrant au public une palette d’expressions riches et innovantes.
De l’objet utilitaire à la sculpture, vous pourrez découvrir un grand choix d’objets aux techniques diverses.

Au programme :

Œuvre collective et participative pour mettre la main à la « pâte »
Projections de films sur des artistes céramistes (dont Raku Punk de Denis Loulier, 1er prix FIFMA 2018) à 10h30, 12h, 14h30 & 16h30
Une sélection de Duos des Biennales Oksébô dans les Arcades. Espace de dégustation de thé.

Les artistes participants :

Ananda Aragundi – Héloïse Bariol – Elvire Blanc Briand – Béatrice Bruneteau – Camille Campignion – Christine Carotenuto – Adeline Contreras – Nicolas Contreras – Rose Coogan – Léa Croison – Patrick Crulis – Isabelle Daucourt – Charlotte Feret – Alain Fichot – Emilie Gavet – Manoli Gonzalez – Jérôme Hirson – Nadja La Ganza – Sabine Lalande – Elodie Lesigne – Hélène Loussier – Emmanuelle Manche – Joèl Marot – Meig – Marie Mora – Beatriz Trépat – Nadia Yosmayan – Caroline Wagenaar – Caroline Worner- Lorena Wowk.

En savoir plus sur cet événement
 

 

 

 Première, 23e édition 

Image : visuel de l'exposition Première 2017-2018

 

→ Exposition du 12 novembre 2017 au 14 janvier 2018 à l’Abbaye Saint-André – Centre d’Art Contemporain de Meymac.

De jeunes diplômés des écoles d’art partenaires (Bordeaux, Bourges, Clermont Métropole et Limoges) ont été sélectionnés pour leur « première » exposition dans un lieu institutionnel, il s’agit de :
Brice Aulin • Salomé Aurat • Jules Baudrillart • Marion Collas (DNSEP option ART, ENSA Limoges, 2017)Tristan Dassonville (DNSEP option ART, ENSA Limoges, 2017) • Timothe Dichampt-Derossy • Naser Dushica • Valentine Ridde • Jean-Yves Roy • Laure Subreville.
 
 
 
 

 

 

 

 La Mire #1 

Affiche : annonce de La mire #1Lancement du projet éditorial intitulé La Mire, monographie dédiée aux jeunes plasticiens, initiée et portée par l’Association Impression.
Ce première numéro est consacré à l’artiste Hélène DELÉPINE, diplômée de l’ENSA Limoges, enseignante dans le cadre du cours public céramique.

→ La soirée de lancement se tiendra le jeudi 30 novembre 2017 à partir de 18h30, en présence de l’artiste, à l’Irrésistible Fraternité (IF) au 8 rue Charles Gide, 87000 Limoges.
A cette occasion, vous pourrez découvrir l’exposition de ses récentes œuvres qui sera présentée du 22 novembre au 2 décembre.

Rejoignez-les sur facebook :

L’Association Impression, association créée et présidée par Camille Vacher, artiste et enseignante à l’ENSA Limoges.
L’Association IF est un lieu de culture qui propose à des artistes, designers, architectes, de mêler leur discipline à des fins de création de projet pluridisciplinaire.
 
 

 

 Cf. Porosités 

→ Exposition du 10 au 18 novembre 2017 | Espace Noriac | Limoges

Affiche : exposition "cf-porosités"Une exposition de :

Jean-Baptiste CLAVÉ – DNSEP ART 2012 Hélène DELÉPINE  – DNSEP ART 2013  • Lidia LELONG  – DNSEP ART 2016

« Cf. Porosités » est un projet d’exposition rassemblant trois artistes qui croisent leurs préoccupations autour des principes de construction et d’édifice.
« Cf. » renvoie à ce qui fait écho d’une œuvre à l’autre, d’un lieu à une œuvre, d’une temporalité à une autre, à ce qui peut faire du lien à la fois entre le lieu qu’est la crypte et les œuvres exposées en son sein mais aussi entre nos œuvres respectives.
« Porosités » permet d’aborder cette place nécessaire à un développement d’idées plus personnelles autour d’un même thème, comme le permettrait un vide laissé par une fissure créée sur une surface pleine et fermée.
Dans cette idée et cette perspective, nous percevons la crypte de l’espace Jules Noriac comme un espace à investir et habiter, qui peut interagir de façon singulière avec nos œuvres.
Avec le soutien du Département Haute-Vienne dans le cadre de son programme « Haute-Vienne en scènes ».

 

 

 Biennale Mulhouse 017 – La jeune création dans l’art contemporain 

Affiche : annonce de la biennale Mulhouse 017La Ville de Mulhouse a organisé la 12ème édition de l’exposition biennale d’art contemporain « mulhouse 017 », du 10 au 13 juin 2017, au Parc des Expositions de Mulhouse.  Une exposition qui regroupe une centaine d’artistes issus des écoles supérieures d’art européennes dont deux anciens diplômés de l’ENSA, Lidia LELONG, DNSEP Art 2016 (choisie par l’Ensa Limoges) et Charles DEFLORENNE, DNSEP Art 2015 (choisi par la Ville de Mulhouse). A également participé, Amandine MAILLOT, post-diplôme kaolin, promotion 2016-2017 encadrée par Guy MEYNARD et dirigée par François BAUCHET
Lieu de découverte et de sensibilisation, la biennale de Mulhouse est devenue une vitrine de la jeune création contemporaine. Ouverte sur l’Europe et sur le monde, elle est un moment privilégié de rencontres avec de jeunes plasticiens exposant dans des conditions professionnelles.

Prix de la jeune création :

Mulhouse 017 est un concours ouvert aux artistes issus des écoles supérieures d’art. Un jury composé de personnalités du monde de l’art se réunira afin de désigner un lauréat auquel sera attribué, par la Ville de Mulhouse, une bourse d’une montant de 15 000 € pour soutenir un projet d’exposition à Mulhouse (aide à la création et production d’une publication).

Visuel : Charles Deflorenne, prix de la jeune création à la biennale de Mulhouse 017

Visuel : Amandine Maillot, prix de la jeune création à la biennale de Mulhouse 017

 

 Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2017 

3 lauréats pour le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2017, dont Marie MASSON, diplômée de l’ENSA Limoges
Dénicheur de talents, le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art révèle chaque année une nouvelle génération de créateurs, sélectionnés sur des critères de qualité artistique et de maîtrise d’un savoir-faire. Outre Antonin Mongin, deux autres lauréats – aux univers aussi surprenants qu’élégants – ont été distingués par le prix de la jeune création métiers d’art.
Marie Masson, artiste en bijoux contemporains, imagine des objets corporels qui réinventent les formes et les codes des accessoires de la parure féminine et masculine, de manière insolite et élégante. Après 5 années d’études à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges, elle intègre en 2010 le département Ceramics, Jewellery and Furniture de la Central St Martin’s School à Londres.

Marie Masson est créatrice de bijoux contemporains. Découvrez la passion qui l’anime et son univers poétique à travers ce touchant portrait réalisé par Mai Hua.

Save the date : du 4 au 8 mai le travail de Marie sera exposé, aux côtés des autres lauréats 2017, sur le Salon Révélations (Grand Palais, Paris) et du 24 avril au 5 août chez EMPREINTES (le concept store des métiers d’art, Paris).

Ses créations se situent entre le bijou d’artiste, les arts décoratifs, la sculpture et la mode. En proposant des postures et gestuelles inattendues, ces bijoux invitent à une nouvelle perception de son propre corps, de celui des autres et de l’espace. Cuir, plumes, cheveux, métal, broderies…Marie Masson se consacre au monde animal et à l’humain, notamment avec ses cravates en crin de cheval, ses broches emplumées ou ses objets de toilettes rehaussés de cheveux. Elle développe aussi tout un pan de sa démarche autour des décorations de l’armée, dont font partie les hommes de sa famille, en détournant avec poésie et délicatesse les médailles d’honneur et autres distinctions.
Le 3ème lauréat est Maxime Leroy, plumassier, il travaille la plume de manière innovante pour créer des œuvres sculpturales et avant-gardistes, des arts décoratifs aux objets de design, en passant par les vêtements.

Marie MASSON, DNSEP Design d’objet 2011, ENSA Limoges
 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS