Image : présentation du site dédié à cet ARC, LARCEN

ARCEN – Écritures numériques

Mettre en place et développer, en adéquation avec la pédagogie dispensée à l’ENSA de Limoges, une approche créative dans le champ numérique, prenant comme source principale le projet personnel des étudiant.e.s de l’ARC.
L’Atelier de Recherche et de Création Écritures Numériques propose et permet aux étudiants d’approfondir leurs projets inscrits dans les problématiques liées aux arts programmés (code), aux écritures scénaristiques, notamment cinématographiques et sonores, à la partition (support d’activation et d’interprétation), au montage, à l’édition et la diffusion dans le champ artistique de leur production.
ARC à l’attention des étudiants en année 3, 4 et 5 Art et Design.

LARCEN : site internet dédié à cet Atelier de Recherche et de Création

Encadrés par :

 

L’ARC en 2019-2020

L’Atelier de Recherche et de Création Écritures Numériques, prenant comme source principale le projet personnel de l’étudiant, propose et permet d’approfondir leurs projets inscrits dans les problématiques liées aux arts programmés (code), aux écritures scénaristiques, notamment cinématographiques et sonores, à la partition (support d’activation et d’interprétation), au montage, à l’édition et la diffusion dans le champ artistique de leur production.

Contenu, philosophie générale

L’approche de l’ARC « Écritures Numériques », comme ses dispositifs, sont fondés sur l’enseignement de « la recherche par la recherche », en l’occurrence de « l’art par l’art ». En effet, l’équipe professorale est composée des artistes Yves Chaudouët et Fabrice Cotinat et de Cédric Massart, développeur-programmeur, également auteur. Sur la base d’une transmission horizontale exprimée sous forme de séminaires et d’ateliers collectifs, l’axe principal est l’accompagnement des travaux des étudiant·e·s et le partage de leurs avancées dans les champs suivants : vidéo, cinématographe, réalité virtuelle et augmentée, espaces sonores, écritures (texte, scénario, partition…), mais aussi peinture, publication, réseaux sociaux, photographie. Le champ de l’image et de ses interactions avec le texte — visible ou non, sous la forme d’une écriture scénaristique, d’une partition ou d’une voix off, par le montage, l’association de plusieurs médiums — sont particulièrement explorés, mais le sont aussi l’automatisation, la robotique, en forme de “sous-texte” voire de corpus en soi. Ces champs ne sont pas exclusifs, mais sont bien au contraire laissés ouverts, sans cloisonnements ni clôtures, dans une perspective encouragée de découverte, d’invention et d’inédit, en adéquation avec une philosophie créative vivante, actuelle, s’enrichissant des hybridations tant techniques qu’intellectuelles et poétiques encouragées par l’ARC.

Partenariats :

L’atelier de recherche et création « Écritures Numériques » bénéficie de plusieurs partenariats.

• EHESS
Le directeur d’études Marc Chemillier, notamment dans ses travaux sur la modélisation des savoirs.
La directrice d’Études Marielle Macé.

• ADBK Munich
Le professeur Peter Kogler, artiste et ses assistants Katrin Agnes Klar et Lukas Kindermann, artistes.

• IRCAM
Gérard Assayag, qui y dirige l’équipe « représentations musicales ».

ENSA Bourges
Les professeurs Jean-Michel Ponty et Jérome Joy ainsi que les étudiants du post diplôme son et radio radio.

• Association Bandits-Mages, Bourges
Rencontres Bandits-Mages et projet Hall Noir (workshop annuel inter écoles d’Art).
Direction : Isabelle Carlier. Commissaire Hall Noir : David Legrand.

 

L’ARC en 2018-2019

Questionnement / Contenu / Développement

Approche par l’authoring, l’écriture et le projet :

Dans un monde désormais perçu comme univers instable, complexe, avec lequel nous établissons des relations de plus en plus médiées par des artefacts technologiques, comment évoluent la pratique et la pensée artistiques ?
Lors de la phase programme, en deuxième et troisième année, les étudiants de l’ENSA Limoges ont accès dans leur cursus à l’apprentissage d’outils logiciel d’authoring.
Ces bases leurs permettent une plus grande autonomie de conception et de réalisation des projets à l’aide de ces logiciels d’écritures spécifiques.
Avec Processing, logiciel libre et co-développé en communauté, il est possible de manipuler le signal numérique comme tout autre matériau plastique : signal visuel, sonore, textuel, syntaxique, réseau, web…etc.
L’étudiant est encouragé et accompagné à explorer, manipuler et développer ses acquis, afin d’ouvrir le champ artistique de ses projets et recherches, est l’un des enjeux de l’ARC.
Mots clés : Corps, espace, geste, image, son, communication, transmission, code, immersion, interface, interactivité, installation, dispositif, scénographie, réalité virtuelle, système, vivant, intelligence artificielle, poésie.

Un partenariat avec une université compétente dans ces domaines de recherches, sur le plan scientifique et expérimental en région Nouvelle Aquitaine, est à l’étude.

En parallèle d’une approche et d’un apprentissage classique et historique des médiums audiovisuel, graphique, éditorial, et de leur diffusion, il nous semble primordial, d’ouvrir et étendre ces pratiques aux possibilités offertes par les outils contemporains dans des champs d’expérimentation qui se doivent d’être menés en école d’Art.
Nous devons pour cela constituer, dans le temps, un pôle ressources à L’ENSA Limoges qui consisterait à regrouper les compétences artistiques et les espaces des ateliers concernés: Édition, vidéo, photo, son, qui sont déjà concomitants dans l’espace de l’école. Également, se constituer en réseau avec des partenaires.

Adossement de l’ARC à la recherche

Nous initions deux partenariats. L’enjeu consiste essentiellement à ouvrir un volet sur la science des domaines que nous explorons par l’art. La finalité est double :

  • d’une part un accès aux séminaires et laboratoires de ces structures partenaires de l’ENSA.
  • d’autre part la possibilité d’envisager la poursuite des études pour une partie de nos étudiant.e.s dans un troisième cycle.

IRCAM

Ses travaux mènent à des applications dans les domaines de la composition assistée par ordinateur (CAO), de la performance, de l’improvisation, de l’interprétation et de la musicologie computationnelle. La réflexion sur les représentations de haut niveau des concepts et des structures musicales, appuyée sur les langages informatiques originaux développés par son équipe, débouche sur l’implantation de modèles qui peuvent se tourner vers la création comme vers l’analyse musicale.
Or, ces modèles, leurs applications, les logiciels développés etc. profitent quotidiennement à des artistes de tous les domaines, plasticiens, metteurs en scènes, réalisateurs etc.

EHESS

Ses recherches sur l’intelligence artificielle, les combinatoires musicales, ce qu’il appelle « les mathématiques naturelles », l’improvisation assistée par ordinateur, font autorité dans le monde musical. La possibilité d’avoir un accès à son séminaire à l’EHESS pour nos étudiant.e.s et aussi de nous faire profiter de ses connexions en ce qui concerne les automatisations de tâches pour le montage, le mixage etc.

L’ARC en 2017-2018

Semaine 46/ 2017
Mardi 14 novembre 2017 / 9h30 : rencontre des étudiants inscrits, énoncés du projet de l’ARC. Définition des attentes et explicitation des projets.
Mercredi 15 novembre : travail personnel des étudiants. Mise au clair de leurs propositions pour le cadre de l’ARC, en vue de la présentation du lendemain.
Jeudi 16 novembre, 9h-18h : présentation publique et individuelle de leurs projets par les étudiants.
Vendredi 17 novembre 2017, 9h-17h : mini workshop exploratoire des sujets mis à jour.
Semaine 3/2018
Du 15 au 18 janvier 2018 : voyage d’étude en Allemagne, au musée ZKM (Centre d’art et de technologie des médias de Karlsruhe).
Nous nous arrêterons en chemin à Paris pour une visite des ressources de l’IRCAM en lien avec notre ARC et un workshop avec Gérard Assayag.
Précision aussi : le voyage en train sera mis à profit pour travailler à une restitution éditoriale.
Semaine 10/2018
Du 5 au 9 mars 2018
Workshop : Artiste invité Charles Pennequin (poète, écrivain, performeur, chorégraphe, vidéaste)
 
Semaine 20/2018
Du 15 au 18 mai 2018
Installation et restitution du travail.

Évaluation

L’évaluation sera fondée sur l’investissement et l’engagement de l’étudiant dans chaque phase (collectives et individuelles) du projet, ainsi que sur la pertinence des propositions artistiques, plastiques et écrites (réflexions et de recherche).
 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS