Photo : visuel ARC Expérience du territoire "ce qui arrive"

Expérience du territoire – 2020/2021

ARC encadré par les enseignants :

→ AVEC FAIRE AVEC Suivez l’Atelier de Recherche et de Création « Expérience du territoire – Ce qui arrive »

Contenu

Depuis plusieurs années avec l’ARC Expérience du territoire, nous sortons de l’école, arpentons les environs pour requestionner nos pratiques (de l’art ou autres) en relation avec ce qui se passe autour. Nous cherchons ainsi à développer une disposition à être en contact avec le dehors, et à ce que cela ouvre et transforme.
L’ARC s’est d’abord défini par Réfléchir ce qui arrive, réfléchir dans l’idée de faire miroir, comment interpréter et rendre visible. Puis cela s’est précisé simplement par Ce qui arrive, entendu dans ses différentes temporalités (le cheminement, la situation présente et ce qui advient), dans le sens aussi d’une attention à recevoir et aller à la rencontre de l’extérieur.
Aujourd’hui, à Ce qui arrive, s’ajoute un prolongement vers ce qui est au-delà, un accès à ce qui nous échappe. Nous sommes là sur ce passage, cette passe, ce relais, accompagnement, transmission, entre ce qui arrive et ce qui nous dépasse. Nous interrogeons comment aborder cet espace, d’où l’on agit, en direct ou en différé, comment chacun ensemble s’y prend, ce que l’on actionne, ce que cela permet, ce que cela ouvre, ce qui apparaît (des espaces pour l’art, pour la solidarité, pour des possibles).

Plusieurs directions de recherche

Image : Faire relais, arc expérience du territoire

– La pratique du paysage, le rapport au vivant, comme contexte d’action pour prendre corps et produire une pensée. Aller (se) voir, (se) rencontrer.
– Le collectif comme sphère d’évolution, fonctionnement, co-création, hospitalité, s’accompagner, apprendre ensemble.
– Les formes de l’expérience, agir avec l’art, agir avec le design, agir avec le graphisme et l’édition, agir avec la théorie. Comment réfléchir aujourd’hui l’exercice de sa pratique d’artiste et de designer ? Quels positionnement, contribution, modes d’action, pratiques face aux enjeux contemporains d’écologie environnementale et sociale ?
– L’écriture, le graphisme et l’édition comme outils d’accompagnement, de contribution, d’expérience, de transmission, de mise en commun, de mise en débat.
Comment le graphisme et l’édition peuvent participer d’une mise en partage, co-construction, transmission, circulation des idées, réflexions, recherches partagées, travailler à l’invention de formes, outils d’échange, configurations collectives…

L’ARC Expérience du territoire s’inscrit aujourd’hui dans la mise en place d’un axe de recherche à l’échelle de l’école qui pose, rassemble et partage cette préoccupation et direction de travail plus largement. La  position de l’école dans un territoire dilaté, rural et éloigné des centralités ouvre des potentiels riches et précieux en matière d’initiatives, d’expérimentation et de nouvelles formes d’invention. Un faisceau de  projets, enseignements et expériences tant pratiques que théoriques liés aux questions de territoire, de collectif, de social et politique se développe depuis plusieurs années au sein de l’ENSA Limoges. Cette convergence se précise aujourd’hui avec la plateforme de recherche que nous formalisons autour des notions de disposition au dehors et expérience de l’ouvert.

Colloque : ARTIVISME ENVIRONNEMENTAL

→ Il est possible de revoir ce colloque, diffusé en direct le vendredi 25 septembre 2020 à 21h sur youtubelive sur : https://www.youtube.com/watch?v=Cy9TWuxrnNo

Affiche : colloque colloque "Artivismo Ambiental"

Vincent Carlier, artiste plasticien et Nicolas Gautron, graphiste – tous deux enseignants à l’ENSA Limoges et co-responsables de l’Atelier de Recherche et de Création Expérience du territoire ont participé au colloque « Artivisme environnemental » à l’Université Nationale Pédagogique de Colombie.
 
La Chaire Environnementale « Construire une Colombie Durable et en Paix » fait partie de l’engagement de l’Université Nationale Pédagogique de Colombie pour générer des alternatives qui favorisent la construction de connaissances sur l’environnement à partir de la compréhension des dynamiques locales, régionales et mondiales du point de vue de la durabilité et d’une pluralité d’approches épistémiques, d’expériences territoriales et de savoirs pédagogiques qui permettent un regard critique sur la relation des êtres humains avec la nature et un regard responsable sur l’environnement.
Cette nouvelle session invite au dialogue de savoirs entre l’environnement et les pratiques artistiques liées à la pédagogie environnementale et à la mobilisation sociale en faveur de l’environnement. Pour cela, sont regroupés un ensemble d’invités qui, depuis la création artistique, la recherche et la pratique entre création et pédagogie, croiseront et partageront avec nous leurs réflexions et expériences.
 
 
 

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this