Expérience du territoire – 2014/2015

 ici et partout à la fois 

Unité d’enseignement : problématique et méthodologie de la recherche

Enseignants :

¬ Nicolas Gautron, graphiste
¬ Vincent Carlier, artiste

FAIRE_AVEC vous présente les différentes phases de cet ARC

Contenu :

Longtemps définis par des limites ou des frontières, le territoire est aujourd’hui un  concept pluriel et évolutif qui peut désigner une multitude d’espaces ou de contextes.
L’idée est aujourd’hui partagée qu’aucun territoire n’est donné, mais qu’il est construit, soit par l’expérience de ses acteurs soit par les structures sociales et spatiales plus lourdes et plus complexe qui le font.
Dans leur Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Jacques Lévy et Michel Lussault nous disent que le territoire est un agencement de ressources matérielles et symboliques capables de structurer les conditions pratiques de l’existence d’un individu ou d’un collectif social et d’informer en retour cet individu ou ce collectif sur sa propre identité.
On pourrait poursuivre en remarquant que les acteurs ou les structures qui construisent un territoire sont aujourd’hui de plus en plus mobiles. A l’heure de la mondialisation, il est important de relier la notion de territoire à celles de mobilité et de mise en réseau (des  biens, des personnes, des savoirs, des cultures…).
Dans un premier temps, il s’agira de mettre en œuvre un laboratoire d’analyse du territoire qui nous est proche. Par des démarches d’observation, d’exploration, et d’analyse, nous questionnerons nos rapports au territoire(s) investis, afin d’en dégager des approches personnelles et collectives. Comment se positionner ? Quel(s) rôle(s) à jouer ? quel(s) rôle(s) à inventer ? Le dépaysement sur le territoire très proche.
En parallèle, nous ne pourrons pas nous contenter d’une simple mise en expérience spatiale ou contextuelle détachée des moyens et préoccupations actuelles. Il sera donc envisagé le développement d’une exploration du ailleurs, pour l’instant localisée ici,
comme un premier voyage immobile. Quels liens à mettre en place ? Comment ? Vers où ? Vers quoi ? Avec qui ? Cette étape s’inscrira comme la préparation d’un possible  déplacement à venir.

Objectifs :

  • Expérimenter toutes les étapes d’un travail de recherche par leur mise en œuvre directe,
    collectives et partagées.
  • Inventer les modes de restitutions et de diffusion de la recherche, qu’elle soit aboutie ou en cours.
  • Se risquer positivement à la mise en question et à l’invention de la recherche en art, en  explorant son caractère expérimental, prospectif et non formaté.
  • Susciter une prise d’autonomie professionnalisante des étudiants  grâce à leur  participation à toutes les étapes du travail (identifier et trouver les moyens pour chaque étape, de la définition à la restitution du projet).
  • Développer la transversalité et la complémentarité entre les étudiants par la mise à profit de leur différents cursus (art, design, ccic).
  • S’interroger sur le rôle de l’artiste aujourd’hui et son rapport au monde.

Références documentaires :

Modalités :

1er semestre
Semaine 46 / du 12 au 14 novembre 9h-18h
Semaine 51 / du lundi au vendredi / 9h-13h et 14h-18h
Semaine 7 / du lundi au vendredi / 9h-13h et 14h-18h

Évaluation :

  • Implication et investissement dans les différentes phases de la recherche. Qualités des
    réalisations.
  • Capacité d’analyse, de communication et de restitution.
  • Qualité de l’appropriation du travail en regard du projet personnel développer par l’étudiant en phase projet.

Sont concernés :

les années 3, 4 et 5 art et design / Master 2 CCIC

ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this