Image : "Infinito" de Luigi Ghirri

Activer la bibliothèque à distance

L’équipe de la bibliothèque, avec Catherine CATINUS et Aurélie MAGAR, propose régulièrement un certain nombre de ressources utiles et accessibles en ligne ainsi que des adresses de sites d’intérêt documentaire dans divers domaines.
Elle reste à l’écoute de nos étudiants et plus particulièrement des 3e et 4e années, pour une aide à la relecture de leurs écrits en cours (écrits de recherche, mémoires et bibliographies).
Enfin la bibliothèque est sur Instagram (@biblio.ensa.limoges) où elle nous prodigue entre autres quelques conseils de lecture.

→ en savoir plus sur ce que propose la bibliothèque de l’ENSA Limoges

Photo d’entête de page : Luigi Ghirri « Infinito »

La bibliothèque vous informe #6

Un peu de légèreté ne peut pas faire de mal en ce moment, alors la bibliothèque a envie de vous parler des nuages… les souhaitant plutôt printaniers, jouant à cache cache avec le soleil et laissant entrevoir un coin de ciel bleu.

L’occasion de découvrir ou redécouvrir quelques artistes inspirés par les nuages et l’azur infini :

« Faire pleurer les nuages », Marie-Luce Nadal
Diplômée en architecture et en scénographie, la plasticienne Marie-Luce Nadal (née en 1984, vit et travaille à Paris) mène une recherche consistant à interpréter et construire des paysages artificiels à partir de l’observation de l’environnement et de sa perception par les hommes. La dynamique, les flux et leurs interactions, les mouvements à l’œuvre dans l’univers sont au cœur de ses interrogations. Comment capturer l’aérien, posséder l’insaisissable ? (source : https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/marie-luce-nadal)
Marie-Luce Nadal s’intéresse à un élément par nature vaporeux, le nuage, qui dépasse les frontières et transcende les systèmes érigés par l’homme. Elle fait « pleurer les nuages » lors de performances (féministes) à l’arbalète, cultive la brume et a mis au point « une fabrique du vaporeux », machine qui crée des nuages.
Dans les carnets de la création d’Aude Lavigne sur France Culture, l’artiste parle de ce travail (entretien diffusé le 12/05/2017).
→  Écouter l’entretien (5 min)
→  Pour en savoir plus, explorer le site de Marie-Luce Nadal

« Le nuage, dix façons de le préparer » par Ryoko Sekiguchi
Toujours dans les Carnets de la création d’Aude Lavigne, Ryoko Sekiguchi nous parle du premier livre de recettes consacré aux nuages. Avec le concours du chef Sugio Yamaguchi et du designer industriel Valentin Devos, inventeur d’attrape-nuage, elle y livre les secrets de cet ingrédient magique et explique comment le cuisiner.
Ryoko Sekiguchi (née en 1970 à Tokyo) vit en France depuis plus de 20 ans. Elle est autrice d’une dizaine de livres en français et en japonais, traductrice littéraire et organise des événements qui relient littérature et cuisine. Parmi ses ouvrages : Le nuage, dix façons de le préparer (éditions de l’Epure), Nagori (P.O.L.), Le Club des Gourmets (P.O.L.).
Écouter l’entretien (5 min)
Se procurer le livre aux Éditions de l’Epure

Infinito de Luigi Ghirri
Certains d’entre vous ont peut être consulté le catalogue à la bibliothèque ou encore mieux vu l’exposition rétrospective que le Jeu de Paume a consacré à Luigi Ghirri en 2019 intitulée « Cartes et territoires ». Le ciel est très présent dans le travail du photographe italien et notamment dans l’œuvre Infinito.
Extrait du dossier de presse de l’exposition
« Lorsque Ghirri décide en 1973 d’abandonner son travail de géomètre qui l’occupait à plein temps afin de se consacrer entièrement à la photographie, il entreprend en parallèle plusieurs projets de nature différente. Certains, sur le plan du lieu et du sujet, demeurent non limitatifs et de grande envergure, comme Vedute ou Italia Ailati. D’autres sont plus étroitement circonscrits, comme Infinito [Infini], une œuvre regroupant 365 photographies du ciel, toutes de même format et prises une fois par jour tout au long d’une année calendaire. Ces projets, très construits, ne sont pas sans affinités avec certaines pratiques artistiques conceptuelles de la fin des années 1960 et du début des années 1970. On pourrait les concevoir comme faisant contrepoint au travail de l’arpenteur-géomètre sur le terrain, chargé de mesurer l’espace et de délimiter le territoire. Lors de son exposition personnelle à Parme en 1979, Luigi Ghirri présente l’ensemble de ces 365 photographies sous forme de fresque. Rappelant les motifs de mosaïque qu’il avait photographiés pour Catalogo et les abstractions d’Atlante, Infinito est l’archive d’un espace incommensurable. À l’instar des mappemondes photographiées en gros plans, les photographies du ciel suggèrent un univers d’expériences qui se dérobe systématiquement à toute tentative de le cartographier de manière exhaustive. »

Lire
Les Éditions du Seuil nous offrent la possibilité de feuilleter en ligne le livre de photographies « La France » de Raymond Depardon qui entre en résonance avec l’étrange période que nous traversons : La France « vidée » de ses habitants.
Feuilleter le livre

De nombreux autres titres des Éditions du Seuil sont également accessibles en ligne gratuitement durant la période du confinement.
Voir les livres accessibles en feuilletage sur Calameo #leSeuildujour

Revue en ligne
Possible : revue critique d’art contemporain
La bibliothèque vous propose de découvrir la revue Possible. Possible est une revue en ligne dédiée à la création contemporaine, proposée et animée par des critiques d’art. Fondée en 2017 par Julien Verhaeghe, elle comporte aujourd’hui six membres dans son comité critique : Claire Kueny, Camille Paulhan, Clare Mary Puyfoulhoux, Leïla Simon, Julien Verhaeghe et Marion Zilio.
Possible favorise l’échange et le dialogue avec les artistes ainsi que des formes d’écriture sur l’art plus expérimentales, encourage la variété des regards et constitue un espace de parole et d’écriture. 
 Chaque numéro comporte quatre sections :  

  • un édito en forme de discussion collective autour d’un point précis de la critique d’art
  • des entretiens avec des artistes, commissaires d’exposition, auteurs et autrices, acteurs et actrices du monde de l’art ;
  • des variations autour de sujets libres : textes d’opinions et critiques d’exposition, y compris d’un point de vue anachronique ou décalé.
  • un exercice d’écriture sous contrainte : les «1000 signes», où il s’agit d’écrire, en mille signes, un texte autour d’un thème donné, défini pour chaque numéro. 

Possible publie un à deux numéros par an. Les contenus sont totalement accessibles en ligne sur le site de la revue
Télécharger le dernier numéro élaboré avec le collectif Jeunes Critiques d’art (n°5, printemps 2020)

Rechercher
Le moteur de recherche Isidore
Isidore est un moteur de recherche spécialisé qui permet un signalement et un accès unifié aux documents et données numériques des sciences humaines et sociales. Ouvert à tous et en particulier aux enseignants, chercheurs, doctorants et étudiants, Isidore privilégie l’accès à des données en libre accès (open access) produites par des organismes de recherche et de l’enseignement supérieur, des laboratoires, des équipes de recherche : édition électronique, bases de données documentaires, fonds numérisés de bibliothèques de recherche, carnets de recherche, annonces d’événements scientifiques. Il permet d’explorer plus de 6 millions de ressources issues de plusieurs centaines de sites (Persée, Open Edition, HAL, Erudit…).
Consulter et interroger Isidore

Écouter
Le Grand Orchestre des Animaux
En 2016, certains d’entre vous ont peut-être eu la chance de visiter l’exposition Le Grand Orchestre des Animaux dédiée à l’artiste bio acousticien Bernie Krause. Pionnier de l’enregistrement des paysages sonores, Bernie Krause a capté pendant des dizaines d’années ce qu’il appelle « le chant du monde ». Écouter des terres lointaines est toujours possible en ces temps confinés, et vous pourrez vous immerger dans les niches sonores du Gonarezhou au Zimbabwé, nager dans l’Océan Pacifique ou vous rendre, de nuit, au nord de l’Amazonie brésilienne. Fermez les yeux et laissez-vous emporter !
Écouter

Regarder
Plus récemment, juste inaugurée alors que la forêt amazonienne était en feu, l’exposition Nous les Arbres toujours à la Fondation Cartier, explorait quant à elle les regards portés sur la « révolution végétale ». Le parcours mêlait des travaux de recherche et d’expressions artistiques, et on pouvait y contempler une série de dessins faits au crayon et au feutre très colorés, réalisés par des artistes amérindiens Yanomami, une de plus grandes tribus d’Amazonie. Francis Hallé, Luiz Zerbini, Afonso Tostes, Fabrice Hyber, Stefano Mancuso et Thijs Biersteker, six artistes et scientifiques de l’exposition Nous les Arbres, se prêtent au jeu de portraits vidéo dans une web-série en cinq épisodes, qui dévoilent leur rapport au monde végétal.
Regarder

Coup de cœur : hommage à Christophe
La cinémathèque française met en ligne gratuitement sur la plateforme « Henri » des films rares, on vous en a parlé dans la Bibliothèquevousinforme #4. Elle propose notamment une séance spéciale dédiée à l’auteur/compositeur Christophe qui vient malheureusement de nous quitter. « Personne n’est à la place de Personne. Un film avec Christophe » a été réalisé par Dominique Gonzalez-Foerster et Ange Leccia en 2009.
« La précision « avec Christophe » n’a rien de redondant : il ne s’agit pas d’un film « sur » un autre artiste, mais de la fusion entre trois créateurs ultra-sensibles qui partagent et multiplient l’un par l’autre un même amour pour toutes les formes de beauté, de la plus naturelle à la plus sophistiquée, mais en commençant par celles qu’offre la culture populaire – la chanson, le cinéma, et son ancêtre, le music-hall. »
Regarder (1h02min)

 

La bibliothèque vous informe #5

Photo : la Bibliothèque blanche de l'artiste Wilfredo Prieto presentée au MONA à Hobart en Australie.Photo : la Bibliothèque blanche de l’artiste Wilfredo Prieto presentée au MONA à Hobart en Australie.

« On meurt parce qu’on naît. Les seules choses qui importent dans la vie, ce sont la nourriture et l’amour, dans cet ordre, et aussi notre petit chien Ruby. » David Hockney.
Sur France Inter, dans ses Lettres d’intérieur, Augustin Trapenard nous fait partager la lettre que l’artiste David Hockney, 83 ans, confiné dans la campagne normande, a adressé à Ruth Mackenzie, directrice artistique du Châtelet. Le peintre y évoque sa pratique artistique et les réflexions que la situation inédite que nous vivons actuellement lui suggère. La diffusion de ce texte est accompagnée d’une œuvre inédite de David Hockney à découvrir sur le site de France Inter.
Écouter (3 min)

Revue en ligne
02 / Zérodeux
02 est une revue d’art contemporain bilingue (français/anglais) créée en 1997. Trimestrielle et gratuite, elle est habituellement diffusée à 20 000 exemplaires dans plus de 200 lieux d’art malheureusement inaccessibles en ce moment. Mais son contenu est néanmoins disponible en ligne : la revue est téléchargeable en pdf et il est possible de faire des recherches par artistes, auteurs ou sujets dans les archives du site ainsi que de s’inscrire à la newsletter.
Consulter le site de la revue
Télécharger le n°93 (printemps 2020) de 02

Regarder
La galerie parisienne Marcelle Alix propose pendant la durée de fermeture liée au confinement un programme vidéo de films d’artistes en ligne intitulé « Vos yeux dans nos poches » accessible via le site internet de la galerie.
Vos yeux dans nos poches #1 : Marie Cool Fabio Balducci, Untitled, sunlight and black, 1999/2000 (1 min 07) , Pauline Boudry / Renate Lorenz, Charming for the Revolution, 2009 (11 min) , Lola Gonzàlez, Le Procès, 2012 (9 min 19), Marie Voignier, Le bruit du canon, 2006 (27 min) , Louise Hervé & Clovis Maillet, Spectacles sans objet, 2016 (33 min)
Vos yeux dans nos poches #2 : Charlotte Moth, Maeve Connolly, 2010 (13 min 17), Marie Voignier, Le terrain était déjà occupé (le futur), 2012 (16 min 51), Lola Gonzàlez, Veridis Quo, 2016 (15 min 20 ), Pauline Boudry / Renate Lorenz, Silent, 2006 (7 min 47), Aurélien Froment, Non alignés (Ousmane Diallo), 2016 (3 min 52), Aurélien Froment, Non alignés (Hema Malini Sy/Daouda Ndao), 2016 (7 min 37), Aurélien Froment, Non alignés (Fatim Diop), 2016 (6 min 28)

Explorer
L’Astronomicum Caesareum de Petrus Apianus (1532) sur Gallica
Petrus Apianus ou Peter Apian (1495 – 1552) était un astronome et mathématicien allemand connu pour ses travaux en cartographie. Il fut l’un des premiers à proposer l’observation des mouvements de la Lune pour déterminer les longitudes. Il est l’auteur d’un planisphère Tipus Orbis Universalis publié en 1520 et de plusieurs ouvrages dont Cosmographiae introductio publié en 1529, et Astronomicum Caesareum édité en 1532. Ce dernier conservé à la Bibliothèque Nationale de France au département des Cartes et plans est totalement numérisé et consultable sur Gallica. Il s’agit d’un volume constitué de feuillets gravés et imprimés montés sur onglet : gravures sur bois coloriées, volvelles.
Consulter l’Astronomicum Caesareum

Et pour s’évader, l’art jusqu’au bout du monde…
Arte propose sur son site la série « L’Art au paradis » qui nous fait découvrir des musées et centres d’art hors du commun. Le premier numéro disponible en replay est consacré au Mona à Hobart en Tasmanie (Australie) fondé en 2011 par David Walsh, milliardaire au parcours atypique qui doit sa fortune aux jeux d’argent. Amateur d’art, pour abriter sa collection, il a fait construire en 2011 par l’architecte australien Fender Katsalidis ce spectaculaire musée souterrain aux allures de labyrinthe et de parc d’attraction qui mêle œuvres contemporaines et anciennes.
Regarder le documentaire sur le Mona (27 min)
A voir prochainement : Le Sifang Art Museum à Nanjing en Chine (26/04), Le James Turrel Museum à Colomé en Argentine (03/05), Le Benesse Art Site Naoshima au Japon (10/05).

Pas de lettre d’info la semaine prochaine qui est une semaine de congés confinés.
Restez chez vous et gardons le lien !
A bientôt.
L’équipe de la bibliothèque en confinement.

 

La bibliothèque vous informe #4

photo : Oskar Werner dans le film de François Truffaut, Fahrenheit 451, 1966photo : Oskar Werner dans le film de François Truffaut, Fahrenheit 451, 1966

Qu’est-ce que le confinement nous apprend sur notre rapport à l’espace-temps ?
Nous en sommes à la cinquième semaine de confinement. Difficile de conserver des repères spatio-temporels fiables en cette période si particulière. En quoi le fait d’être dans un espace fermé bouleverse le rapport au temps ?
Pour nous éclairer, Étienne Klein, physicien spécialiste du temps, était l’invité de la Question du Jour sur France Culture le lundi 13 avril 2020.
Écouter (9 min)

Pour évoquer ce rapport si singulier entre le temps et l’espace, la bibliothèque vous invite à explorer l’œuvre de l’artiste David Claerbout
« Depuis vingt ans, David Claerbout (né en 1969 à Courtrai et vivant à Anvers), développe une œuvre inédite entre cinéma, peinture et photographie. Ses premiers films, en 1997, évoluent en pleine révolution de l’image : le passage de l’analogique au digital. David Claerbout modifie les formes classiques du film, notamment la durée, la narration et la mise en espace. A l’ère de la mutation numérique et de la surconsommation rapide des images, les créations de David Claerbout sont des tableaux suspendus qui invitent à la contemplation et à la déambulation. En jouant des effets de compression, d’étirement et de lenteur, il sculpte la matière qu’est le temps. Faisant appel à notre mémoire, il suscite la familiarité, comme l’étrangeté, en s’appropriant photographies d’archives et films historiques, parfois célèbres, dont il retravaille le récit attendu et l’image, pixel par pixel. » (source)
Choix d’œuvre à regarder : Long Goodbye (2007, single channel video projection, colour, silent, 12 min en 2 parties) > https://vimeo.com/131765536 et https://vimeo.com/131765537
Site de David Claerbout
Conversation entre David Claerbout et Emanuele Cocia à l’occasion de la projection de The Pure Necessity (2016, vidéo, coul., son (sans dialogue), 50 min) au Centre Pompidou, 4 avril 2018 

Lire
Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
451, c’est le point d’auto-inflammation du papier en degrés Fahrenheit, soit 232,8° Celsius. Dans le monde imaginé par Ray Bradbury, un monde sûr, ignifugé, maîtrisé, purifié, le chiffre 451 est le signe de ralliement des pompiers. Dans ce monde, les pompiers n’éteignent plus les feux mais les déclenchent. Devenus exécuteurs pyromanes de la censure, c’est à cette température qu’ils regardent les livres partir en fumée. Mais le pompier Montag se met à rêver d’un monde différent et entre en résistance…
Lecture mise en musique à écouter sur France Culture (1h28min).
Ray Douglas Bradbury (1920 – 2012), est un écrivain américain, figure essentielle de la littérature de science-fiction et d’anticipation du XXe siècle. Il est notamment connu pour les Chroniques Martiennes écrites en 1950, L’homme illustré, un recueil de nouvelles de 1951 et pour son roman de dystopie Fahrenheit 451, publié en 1953.
Entretien vidéo avec Ray Bradbury (22 min) 
Fahrenheit 451 a été adapté au cinéma en 1966 par François Truffaut.
Louer le film de François Truffaut

Zulma : une nouvelle pour échapper aux nouvelles
Les éditions Zulma, maison d’édition dédiée aux littératures du monde entier, propose de lire des nouvelles pour s’échapper du confinement. Vous pourrez les trouver en téléchargement gratuit sur la page d’accueil de leur site ou les recevoir directement par mail en s’inscrivant à leur newsletter.
Parmi les auteurs : Andri Snær Magnason, Michel Laclos, Hubert Haddad, Anjana Appachana, etc.
Télécharger les nouvelles (pdf)

Regarder
Des films rares de la Cinémathèque française à voir en ligne
La Cinémathèque met en ligne une partie de ses collections, des films rares et pépites de l’histoire du cinéma rendues accessibles gratuitement sur leur plateforme Henri (pour Henri Langlois fondateur de la cinémathèque), créée spécialement pour le temps du confinement. Tous les soirs à 20h30, la cinémathèque propose donc un film parmi ceux qu’elle a restaurés au cours des vingt dernières années. Le site s’enrichit ainsi quotidiennement de merveilles, souvent rares, voire inédites, qui resteront disponibles jusqu’au retour des beaux jours, quand les salles pourront rouvrir.
D’ores et déjà au programme de cette « 4e salle » de la cinémathèque : Jean Epstein (La chute de la Maison Usher, 1928), Otar Iosseliani (Avril, 1961 ; Un petit monastère en Toscane, 1988), Pierre Clementi (Soleil, 1988)
Regarder les films de la cinémathèque

Naima
Un jour, un film
Naima, maison d’édition dédiée à l’art et la création contemporaine (qui édite notamment les publications de l’ENSA) offre pendant le confinement un libre accès durant 24h à des films ou documents d’artistes qu’elle édite et/ou qu’elle aime.
Suivre la programmation sur le site des éditions Naima

Voyager
Voyage dans le monde imaginaire des cartes anciennes
Avec la série audiovisuelle Au cœur des cartes, la BnF nous présente un des ses trésors l’Atlas catalan un recueil de cartes enluminées reliées à la manière d’un livre et datant de 1375. Destiné au roi de France, il lui donnait à voir une image de la totalité du monde connu à son époque. A des renseignements géographiques, politiques et économiques, se mêlent sur ces cartes les légendes antiques et les « merveilles » de l’Asie lointaine.
La série Au cœur des cartes, a été écrite par Catherine Hofmann (BnF) et Emmanuelle Vagnon (CNRS) et réalisée par Céline Ferlita et Franck Guillemain Produite par CNRS, unité « Cultures, langues, textes » en coproduction avec la BnF et CNRS Images, 2019 .
Regarder la vidéo (4 min) >
Consulter le document dans la bibliothèque numérique Gallica

Restez chez vous et gardons le lien !
A bientôt.
L’équipe de la bibliothèque en confinement.

 

La bibliothèque vous informe #3

Photo : tableau "Renaissance Lasagna Noodles"Photo : Tableau « Renaissance Lasagna Noodles »

« L’eau, l’air et le savon se chevauchent, jouent à saute-mouton, forment des combinaisons moins physiques que chimiques, gymnastiques, acrobatiques, rhétoriques ? »
Denis Podalydès nous fait la lecture du Savon de Francis Ponge.

A écouter sur France Culture (3,52 min)

Pour continuer avec le savon qui s’avère un élément fondamental dans cette crise sanitaire…
La bibliothèque vous invite à consulter le compte Instagram du Musée Réattu d’Arles (@musee.reattu) qui met en avant l’œuvre de l’artiste Christine Crozat. Celle-ci a inspiré les médiatrices du musée pour réaliser un « tuto sculpture sur savon » à consulter sur Instagram.
Christine Crozat sculpte en effet dans des matériaux simples, humbles et malléables. Elle se remémore des œuvres qui l’ont touchée et les retranscrit dans la cire, le savon etc. Elle collectionne aussi les savons usagés, qui conservent la mémoire corporelle des gens qu’elle aime qu’elle présente sous forme d’installation.
En savoir plus sur Christine Crozat
En savoir plus sur le musée Réattu 

Lecture
« Tracts de crise » chez Gallimard
Depuis le tout début de la crise sanitaire, la collection Tracts, créée l’an dernier par les éditions Gallimard afin de faire « entrer les femmes et les hommes de lettres dans le débat » public, se décline au rythme quotidien, parfois bi-quotidien. Régis Debray, Erri de Luca, Danièle Sallenave, Alain Badiou, Didier Daeninckx, Cynthia Fleury, Pierre Bergounioux… sont quelques-uns parmi la trentaine d’auteurs, écrivains et intellectuels, qui ont déjà livré leur regard singulier sur le moment que nous traversons. Dernières en date de ces contributions inédites et accessibles gratuitement : celles d’Annie ErnauxMonsieur le président ») et d’Ingrid AstierL’ère virale »).
A télécharger en format epub ou pdf

Catalogue en ligne
Getty Museum (Los Angeles, USA)
Lancé en 2014, le catalogue du Getty Museum rend accessible au public des publications du Getty qui, pour la plupart, ne sont plus disponibles sous forme physique. Et en particulier leur bibliothèque virtuelle de 333 titres à télécharger (catalogues d’expositions , collections et Journal du Getty, documents de colloques…). La plupart des livres sont en anglais, mais la bibliothèque contient également des volumes traduits en espagnol, français, japonais et quelques autres langues.
Consulter le catalogue du Getty
A signaler également l’initiative du Getty, le #gettychallengemuseum qui invite pendant la période du confinement à reproduire chez soi un tableau célèbre avec ce que l’on a sous la main et à poster la photo sur les réseaux sociaux (@gettymuseum).
Vous avez sûrement du voir passer quelques-uns de ces « tableaux maison »> https://www.neozone.org/art-2/le-getty-museum-lance-un-defi-creatif-reproduire-des-toiles-celebres-avec-les-objets-de-la-maison/.

Regarder
Toujours sur Arte.tv, la série sur les Femmes artistes avec cette fois une carte blanche à Katarina Grosse.
Regarder (26 min)

Enfin le coup de cœur de la semaine : P7:1SMA (prisma)
Dans le tout dernier numéro de Métropolis (vraiment tout dernier car l’émission s’arrête), Arte a fait étape à Singapour (Malaisie). Outre un reportage sur la ville et ses fabuleuses architectures végétales qui réintroduisent la forêt équatoriale au cœur de la cité, l’émission consacre un reportage à la compagnie de danse P7:1SMA (prisma).
Fondée à Singapour en 2016, la compagnie P7:1SMA se consacre aux danses traditionnelles de la péninsule malaise. Grâce à une savante économie de mouvements, ces formes ancestrales accèdent à une dimension moderne. L’« entre-deux » (in between), cet espace intermédiaire à remplir et à conquérir, est au cœur de sa démarche artistique.
« C’est comme ça que l’on travaille le mieux comme artiste, quand on est confronté à quelque chose d’incertain, là, il y a comme une anxiété qui monte, c’est comme ça que les gens sont le plus éveillés » Hasiymah Harith, cie P7:1SMA
Regarder le reportage consacré à la compagnie P7:1SMA (5 min)
Revoir le numéro de Métropolis sur Singapour

Restez chez vous et gardons le lien !
A bientôt.
L’équipe de la bibliothèque en confinement.

 

La bibliothèque vous informe #2

Photo : Œuvre de Yinka Shonibare "la british bibliothèque", La Tate Modern de Londres, janvier 2020Photo : Œuvre de Yinka Shonibare « la british bibliothèque », La Tate Modern de Londres, janvier 2020

Comment (ne pas) réussir son confinement
Avec le confinement, soudain, certains d’entre nous ont du temps… beaucoup de temps… l’occasion de redécouvrir le goût du café le matin, apprendre à faire son pain, finir ce livre abandonné sur la table de chevet et autres petits riens. Géraldine Mosna-Savoye se demande : pourquoi faudrait-il absolument faire quelque chose pour réussir son confinement ?
Le journal de la philo à écouter sur France Culture (5 min)

Lecture
France Culture propose en écoute « Just kids » de Patti Smith.
En 2010, Patti Smith et Isabelle Huppert faisaient découvrir, en anglais et en français, le premier récit autobiographique de Patti Smith sur ses années de bohème dans le New York arty et sur son amitié amoureuse avec Robert Mapplethorpe, son compagnon de galère et d’inspiration.
À écouter sur France Culture (52 min)

Vidéos
Actuellement à voir ou revoir sur Arte.tv, l’excellente série sur les Femmes artistes : celle consacré à Jenny Holzer est d’ores et déjà accessible en ligne.
Regarder (26 min)
À venir : Katarina Grosse (05/04/2020), Anette Messager (12/04/2020), Kiki Smith…

Toujours sur Arte, pour changer des virus, intéressons nous au blob.
Ni animal, ni plante, ni champignon, le blob est un organisme vivant dont l’étude passionne les chercheurs. Une formidable enquête sur une drôle de créature.
Le blob, un génie sans cerveau (52 min)

Enfin, un film du duo d’artistes canadiens Emily Vey Duke& Cooper Battersby « You Were an Amazement on the Day You Were Born » (2019) présenté par Argos TV, coopérative de distribution de vidéo indépendante installée à Bruxelles.
Présentation : « Un film visuellement époustouflant qui suit une femme au travers d’une vie caractérisée par des dommages et des pertes mais dans laquelle elle trouve l’humour, l’amour et la joie  ».
Voir le film (32 min)

C’est le moment de faire des MOOC !
Le Centre Pompidou propose notamment deux MOOC en parcours libre :

  • L’art moderne et contemporain en 4 temps
    C’est la question du temps, qui est abordée dans ce MOOC organisé en 4 séquences (Durer, Répéter, Rythmer, Marcher) : comment les artistes modernes et contemporains s’emparent-ils de cette thématique universelle, profonde, au cours des 20e et 21e siècles ? Comment le temps est-il sculpté, filmé, exposé, comment est-il devenu une matière plastique pour les artistes, au même titre que la peinture à l’huile pour les peintres ?
  • L’art moderne et contemporain en 8 gestes
    Comment se font les œuvres d’art ? Quels gestes et quelles actions les artistes effectuent-ils pour créer ? C’est ce que vous allez (re)découvrir au travers de huit verbes familiers, huit clés pour comprendre l’art de notre temps : ralentir, ritualiser, inventer, assembler, critiquer, reproduire, ritualiser, réduire.

Accéder aux MOOC

Enfin pour terminer, pour le plaisir des yeux et des papilles
Un chef japonais a dessiné 32 ans de cuisine : Itsuo Kobayashi tient depuis qu’il est adolescent des carnets de repas très précis dans lesquels il dessine et explique les mets qui l’ont ravi.
Source Artnet

Restez chez vous et gardons le lien !
A bientôt.
L’équipe de la bibliothèque en confinement.

 

La bibliothèque vous informe #1

Photo : L’ENSA Limoges lors de son voyage d’études à l’ADBK à Munich.Photo : l’ENSA Limoges lors de son voyage d’études à l’ADBK à Munich

John Cage disait :

« si quelque chose est ennuyeux sur deux minutes, faites le durer quatre minutes.
Si c’est encore ennuyeux, essayez huit, 16, une demi-heure.
A la fin, ce n’est plus ennuyeux, c’est devenu intéressant. »

France Culture

« L’ennui, très tendance » :  une chronique de Brice Couturier dans Le Tour du monde des idées sur France Culture
Écouter (durée 5 min) 

France Culture propose également chaque jour, un film, une série, un livre, une BD… une œuvre à retrouver en ligne, proposée par une productrice ou un producteur de France Culture. Pour cela, il suffit de s’abonner à la newsletter quotidienne Culture Maison.
https://www.franceculture.fr/theme/culture-maison

Et pendant le confinement, les éditeurs se mobilisent pour nous offrir de quoi lire :

Zones éditions
Après avoir rendu accessible l’essai de Mona Chollet Chez soi. Une odyssée de l’espace domestique >> https://www.editions-zones.fr/2020/03/17/chez-soi-en-acces-libre/, Zones met à disposition une grande partie de son catalogue en ligne au format Lyber (non téléchargeable, lecture sur écran). Pour cela, vous devez vous rendre sur la page du livre souhaité, puis cliquer sur « Lire le Lyber » visible sous la vignette de couverture du livre souhaité.
Parmi les titres disponibles : Être Forêts : habiter des territoires en lutte de Jean-Baptiste Vidalou, Sorcières : la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet, Les besoins artificiels : comment sortir du consumérisme de Razmig Keucheyan, Riot Grrrls : chronique d’une révolution punk féministe de Manon Labry, et plus encore…
https://www.editions-zones.fr/

La fabrique éditions
En attendant la réouverture des librairies, La fabrique offre 10 livres en téléchargement libre et gratuit (format epub). Parmi les titres : Un féminisme décolonial de Françoise Vergès, Théorie du drone de Grégoire Chamayou, L’anthropocène contre l’histoire d’Andreas Malm…
https://lafabrique.fr/offres-epub/
Ainsi que le pdf complet de L’Insurrection qui vient : https://lafabrique.fr/wp-content/uploads/2017/05/pdf_Insurrection.pdf?fbclid=IwAR0q3jrnCrJt9Vd3WecM-tfzJu44maGBqVWWmU85b9k8Zc1pY0gSLJhbTuE

Étapes
Étapes, revue de design graphique que vous connaissez, met à disposition sur Google Play Livres les numéros du 210 au 241 (payants) avec toutes les 48h, un nouveau numéro consultable gratuitement.
https://bit.ly/3akK6Jo

Ressources en ligne :

  • Pearltrees de BEAR
    Le Pearltrees de BEAR (Bibliothèque d’Ecoles d’Art en Réseau) répertorie de manière thématique un ensemble de sites et ressources disponibles en ligne consacrés aux arts plastiques, graphiques, visuels et sonores et à la recherche en art. Pas besoin de s’inscrire, c’est immédiatement accessible ici :
    http://www.pearltrees.com/bibliothequesecolesdart
  • Cairn, bibliothèque numérique en sciences humaines et sociales, ouvre gratuitement la totalité de ses ressources aux étudiants, enseignants et chercheurs pour les membres de ses institutions clientes. Cette offre est valable jusqu’au 30 avril.
    https://aide.cairn.info/article/211-comment-acceder-a-distance-a-cairn-info-methode-simplifiee

Restez chez vous et gardons le lien !
A bientôt.
L’équipe de la bibliothèque en confinement.


ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS